Entretien de fosse septique, ce qu’il faut savoir

La fosse septique est la solution idéale pour une habitation qui ne peut pas être reliée au système d’assainissement collectif. Elle demande cependant un entretien régulier pour fonctionner de manière optimale. Ces quelques recommandations permettent d’éliminer les mauvaises odeurs ou le remplacement prématuré du dispositif.

Ce qu’il faut faire au quotidien

Il est conseillé de ne pas jeter de produits toxiques ou du papier à décomposition trop lente dans une fosse septique pour ne pas tuer les bactéries utiles à la dégradation des déchets. Planter des arbres trop près de l’installation peut également déstabiliser la structure et obstruer le système de canalisation. On doit aussi contrôler régulièrement le niveau du dépôt au fond de la cuve. Généralement, une vidange fosse septique s’effectue tous les quatre ans, mais un contrôle annuel peut être bénéfique. Si le dépôt ne se décompose pas assez rapidement, c’est sans doute parce que le processus de traitement ne se fait pas comme il faut. En règle générale, le niveau du dépôt doit être inférieur aux deux tiers de la profondeur totale de la cuve. Pour mesurer l’épaisseur du dépôt, on se sert d’un odomètre. Sachant qu’il existe de normes à respecter en matière d’entretien de fosse septique, il convient de se renseigner auprès de sa mairie pour éviter d’enfreindre la loi.

Les points à vérifier lors de la vidange

Il est conseillé de ne pas faire une vidange fosse septique tout seul, mais de faire appel à un professionnel qualifié qui dispose de l’expertise et du matériel nécessaire. Le vidangeur laisse toujours volontairement un peu de dépôt où il mettra les bactéries utiles pour faciliter le fonctionnement du dispositif. Après l’opération, il convient de récupérer un bon de vidange auprès du professionnel qui a réalisé la vidange de votre fosse septique.

Ce document comprend des informations à fournir lors des visites de contrôle : date de l’intervention, coordonnée du propriétaire de l’habitation, quantité et nature des matières enlevées et lieu de leur destruction. Il est à préciser qu’un propriétaire dont la fosse septique est responsable d’une pollution importante de l’environnement risque une amende pouvant aller jusqu’à 75 00 euros et un peine de deux ans de prison !

Des réflexes pour prendre soin de sa fosse septique

Pour entretenir sa fosse septique, on peut aussi veiller à ce que les éviers de la cuisine et de la salle de bain consomment moins d’eau. Pour cela, des gestes simples peuvent être adoptés : on peut fermer le robinet quand on se savonne les mains ou faire mousser et récurer la vaisselle sans eau, pour ne l’ouvrir que pour rincer. Le temps de la douche peut également être réduit, tandis que les charges de linge peuvent être maximisées, avec des cycles de lavage sur deux jours ou plus. La même stratégie est à appliquer pour le lave-vaisselle.

 Pour que la fosse septique reste saine, il est recommandé de s’assurer que seuls les bons types d’éléments y entrent, à savoir l’eau du robinet, les produits comestibles, les savons naturels, les produits capillaires et les déchets corporels. Pour garantir que seuls ces produits pénètrent dans les égouts, on doit éloigner les autres produits des éviers. Enfin, il faut veiller à ne pas laisser les produits comestibles durs glisser dans les éviers, car ils peuvent être nocifs pour l’installation.